La littérature policière s’efforce de refléter la société telle qu'elle a été, qu'elle est, ou qu'elle devient.
Est-ce prétendre, alors, qu’énigmes, crimes ou intrigues, ne sont que prétextes à évoquer des faits passés, actuels ou futurs, qu'ils soient politiques, économiques, sociaux, régionaux ou nationaux, voire internationaux ?
Certainement pas.
Néanmoins l'enquête policière se déroule dans un environnement donné. Enquêteurs et criminels sont des hommes et des femmes immergés dans ce contexte.
Pour ce qui est de l'environnement, dans mes polars, c'est le Sud. Le sud de la France, et plus particulièrement, le Var, ses paysages, son climat, la mer, la mentalité de ses habitants, l'apparente convivialité et la violence sous-jacente.
Pour le contexte sociétal, ce sont les grands thèmes qui marquent notre époque : les injustices, la science, l'écologie, le climat, les migrations, le terrorisme, les droits de l'homme, le nationalisme, etc...

dimanche 11 janvier 2015

Un puzzle qui fait froid dans le dos

   Franck Thilliez est l'un de mes auteurs de polar préférés. Peut-être est-ce dû au fait que mon style ressemble un peu au sien. C'est à dire, simple, direct, sans fioriture inutile, avec beaucoup de dialogues, ce qui rend le récit plus vivant. Cette comparaison - que plusieurs de mes lecteurs ont eu la gentillesse de me signaler - est plutôt flatteuse pour moi.
   Mais il y a une autre raison, qui me parait plus pertinente, c'est que mes polars se situent souvent - presque toujours - dans un contexte scientifique. Comme ceux de Franck Thilliez. 
   Déjà, dans Crimes et sentiments, il était question des tests ADN. Mais c'est surtout dans Le laboratoire du diable, avec la recherche en génétique et le terrible problème de l'eugénisme, que l'énigme est étroitement mêlée à la science. De même, dans Le règne de Saturne, l'intrigue est construite autour des neurosciences.
   Dans Puzzle, que je viens de lire, on se trouve au cœur d'une intrigue effrayante sur fond de psychiatrie et de mémoire.
   Les deux héros, Ilan et Chloé sont des acharnés de jeux, genre chasse au trésor. Ils sont qualifiés avec six autres concurrents pour participer au jeu ultime dont on ne connaît que le nom : Paranoïa. Tout un programme ! Et le montant du prix réservé au vainqueur : 300 000 euros. De quoi attiser les convoitises !
   Confinés dans un ancien hôpital psychiatrique, isolé en pleine montagne, lors d'une tempête de neige, les concurrents reçoivent enfin les premières règles de ce jeu. De quoi vous refroidir.
Règle numéro 1 : Quoi qu'il arrive, rien de ce que vous allez vivre n'est la réalité. Il s'agit d'un jeu.
Règle numéro 2 : L'un d'entre vous va mourir.
   Et, peu à peu, avec la découverte d'un premier cadavre, jeu et réalité commencent à se confondre.

   Le début est passionnant et incite le lecteur à ne pas lâcher le livre. En revanche, le dénouement est un peu trop prévisible.
   Ce polar n'est pas le meilleur de Franck Thilliez, mais il mérite largement d'être lu. Au-dessus de la moyenne.

Puzzle. Franck Thilliez - 480 pages. Pocket