La littérature policière s’efforce de refléter la société telle qu'elle a été, qu'elle est, ou qu'elle devient.
Est-ce prétendre, alors, qu’énigmes, crimes ou intrigues, ne sont que prétextes à évoquer des faits passés, actuels ou futurs, qu'ils soient politiques, économiques, sociaux, régionaux ou nationaux, voire internationaux ?
Certainement pas.
Néanmoins l'enquête policière se déroule dans un environnement donné. Enquêteurs et criminels sont des hommes et des femmes immergés dans ce contexte.
Pour ce qui est de l'environnement, dans mes polars, c'est le Sud. Le sud de la France, et plus particulièrement, le Var, ses paysages, son climat, la mer, la mentalité de ses habitants, l'apparente convivialité et la violence sous-jacente.
Pour le contexte sociétal, ce sont les grands thèmes qui marquent notre époque : les injustices, la science, l'écologie, le climat, les migrations, le terrorisme, les droits de l'homme, le nationalisme, etc...

mercredi 3 octobre 2018

Colère noire

   Une belle découverte que je recommande vivement à mes lecteurs.
   Un industriel qui a frayé dans la mouvance d’extrême droite, est retrouvé mort dans sa baignoire. Tout semble plaider en faveur d’un suicide. Pourtant l’enquête menée par le capitaine Daniel Magne et sa coéquipière Lisa Heslin va révéler qu’il s’agit d’un meurtre.
   Une enquête riche en rebondissements qui nous fait voyager de Paris à New-York puis en Afrique-du-Sud, dans le milieu de la chasse au très gros gibier en Afrique et dans celui, plus surprenant, du tir à l’arc de compétition.
   Malgré quelques approximations et incohérences, certaines descriptions parfois un peu trop languissantes, l’intrigue est bien ficelée et les personnages sont attachants.
Une colère noire et un bon polar, très noir.
Note : 8/10
Colère noire - French pulp éditions - 460 pages - 8.50 €