La littérature policière s’efforce de refléter la société telle qu'elle a été, qu'elle est, ou qu'elle devient.
Est-ce prétendre, alors, qu’énigmes, crimes ou intrigues, ne sont que prétextes à évoquer des faits passés, actuels ou futurs, qu'ils soient politiques, économiques, sociaux, régionaux ou nationaux, voire internationaux ?
Certainement pas.
Néanmoins l'enquête policière se déroule dans un environnement donné. Enquêteurs et criminels sont des hommes et des femmes immergés dans ce contexte.
Pour ce qui est de l'environnement, dans mes polars, c'est le Sud. Le sud de la France, et plus particulièrement, le Var, ses paysages, son climat, la mer, la mentalité de ses habitants, l'apparente convivialité et la violence sous-jacente.
Pour le contexte sociétal, ce sont les grands thèmes qui marquent notre époque : les injustices, la science, l'écologie, le climat, les migrations, le terrorisme, les droits de l'homme, le nationalisme, etc...

vendredi 16 novembre 2012

Lecture de vacances

   J’ai lu les deux polars, « Crimes et sentiments » et « Le laboratoire du diable ».

   J'ai beaucoup aimé le personnage du flic, faux looser, vrai rebelle. Les personnages secondaires sont eux aussi très attachants, que ce soient les copains de la brigade ou les figures de passage rencontrées au cours de l'enquête. J'ai bien sûr apprécié l'ancrage dans la région toulonnaise, le rendu des paysages, de la lumière et la présence de la mer. J'ai préféré encore le second car le sujet m'a surprise et passionnée, donné envie de lire votre bouquin sur l'ADN et la génétique. Enfin, je l'ai dévoré en trois jours d'été malgré la présence des petits enfants et des amis qui m'interrompaient trop souvent... Bref, on attend le troisième.
   
                                                                                                                       Jacqueline